Frédéric Ozier saupoudrent de ci de là l’onirique spectacle de savoureux anachronismes. Le tour est joué. Déjanté, superspeed, rigolo et plein de finesse. «Du théâtre garage», synthétise Frédéric Ozier avec la même |


Frédéric Ozier saupoudrent de ci de là l’onirique spectacle de savoureux anachronismes. Le tour est joué. Déjanté, superspeed, rigolo et plein de finesse. «Du théâtre garage», synthétise Frédéric Ozier avec la même |





Déjanté | Frédéric | Ozier |


next records Frédéric Ozier...